Archives pour la catégorie Annuaires

Pages Jaunes + Amazon ~= Urban Dive

Pages Jaunes a lancé il y a deux mois un nouveau service – Urban Dive –  qui est un Google Street amélioré avec des vues immersives.

Ce système a été fait en partenariat avec le ministère de la Culture, Expedia, Qype, Allociné, la Fnac et s’est appuyé sur AWS (Amazon Web Services) avec Ysance comme prestataire.

Jean-François Paccini, directeur technique du pôle Internet de Pages Jaunes, explique dans un article sur le mag IT comment Pages Jaunes a mis en oeuvre AWS. En voici un extrait :

« Notre expérience avec Amazon est liée à notre projet Urban Dive, lancé officiellement il y a deux mois avec le ministère de la Culture. Il reprend le principe de Street View pour la visualisation d’images auquelles du contenu social, ou issus de Pagesjaunes et de partenaires, peut être ajouté pour créer un nouveau service et découvrir la ville, ce qui vous entoure, les manifestations et événements à proximité, ce que vos amis font dans cet endroit… Il s’agit d’un projet innovant en matière de services.

    Ce qui a été séduisant dans le cloud et dans AWS, a été l’agilité. Les développements ayant commencé from scratch il y a un an et demi avec une petite équipe, il fallu développer, supprimer, re-développer et sortir plusieurs builds. Nous avons testé plusieurs bases de données pendant plusieurs mois. Changé d’avis plusieurs fois. Nous avons appris en avançant. Ce qui était important avec le Cloud et AWS, c’est que nous n’étions pas bloqués par les décisions prises dans le passé. Dans le monde on-premise, si vous choisissez d’acheter une licence d’un serveur et une base de données, vous ne pouvez pas les jeter après deux moins d’utilisation. Cette capacité à expérimenter et surtout à pouvoir changer d’avis est importante. »

Je vous invite à lire tout l’article sur lemagit.fr.

Publicités

Echec de l’OPA de Google sur Groupon ?

Si vous souhaitez avoir quelques explications sur les motifs de cette opération, lisez cette interview de Paul Kedrosky parue dans AdAage.com.

We asked him if he thinks the startup world is overheated and what he thinks Groupon should do.

Mr. Kedrosky: I don’t care about specials in a three-block area of Brooklyn. I just don’t care. So yes, there’s definitely a billion-dollar hyper-local ad market but the right way to see it is there’s a $15,000 local ad market. There’s a whole bunch of many, many small markets. The whole idea of many companies or people is to get 1% of a giant number, but local doesn’t work that way. It’s 100 markets of all varying sizes. Given that you don’t have Facebook’s traffic on your site nor do you have salespeople in all those regions, how are you going to do it? And the answer I get from all the people who pitch me is « I’ll just build a fantastic platform and they’ll all come to me. » Which won’t happen.

Lire l’article complet.