Archives pour la catégorie Media

DMA : Facebook pour les marketeurs

David Fischer, vice-président en charge du business, du marketing et des partenariats de Facebook, a présenté les derniers outils marketing du réseau social : Exchange, Offers et Collections lors d’une keynote de la DMA 2012.

Publicités

Réseaux sociaux, l’activité comparée

Après la difficile introduction en Bourse de Facebook, il est intéressant de comparer l’activité des utilisateurs des différents réseaux sociaux.

Voici une infographie tout à fait intéressante à ce sujet.

User Activity Comparison Of Popular Social Networking Sites
Infographic by- GO-Gulf.com Web Design Company

Intense competition as technology advancements impact upon TV broadcasting

L’article ci-dessous est la traduction d’un billet paru sur le blog de Paul Budde. Il est traduit avec son aimable autorisation.

Nous commençons à voir une plus grande disponibilité de la TV numérique et cela a révélé une différence très nette entre les orientations stratégiques prises par les télécoms et les industries de diffusion. Moins d’emphase a été mise par les diffuseurs sur les opportunités basées sur Internet et plus sur des offres de TV basées sur le divertissement. Ils doivent avoir accès à des programmes de divertissement de bonne qualité, qui sont protégés par des droits de diffusion et des royalties, et cela les aide à résister au tsunami technologique qui affaiblit leur modèle d’affaire.

A ce stade, l’effort de l’industrie de diffusion est clairement focalisé sur la TV numérique – mais elle est également consciente qu’il existe un changement continu vers la TV connectée. A l’origine les diffuseurs eurent peut de l’impact des magnétoscopes numériques et de leurs capacités à supprimer les publicités et maintenant, ils s’inquiètent que les téléspectateurs quittent une forme traditionnelle de TV en faveur de la TV connectée. Ces pressions impacteront les marges des coûts des diffuseurs, parce que cela va les forcer à mettre plus d’argent dans la programmation et le marketing.

Lire la suite

World leaders accept social economic benefits of broadband

L’article ci-dessous est la traduction d’un billet paru sur le blog de Paul Budde. Il est traduit avec son aimable autorisation.

Un marché exceptionnel d’ici deux ans.

Les choses ont changé depuis la formation de la Commission sur le haut débit suite à une demande du secrétaire général des Nations Unies, Ban-Ki-Moon, au début de l’année 2010. Ce concept transverse à plusieurs domaines, que nous avons aidé à présenter à cette époque, a été très bien reçu et il n’y a aucun pays actuellement qui n’accepte les bénéfices sociaux et économiques liés à la mise en place du haut débit. Plus de 50 pays ont maintenant défini des politiques gouvernementales, ce qui amènera à un déploiement plus rapide des réseaux haut débit, et l’ONU demande à tous les pays de définir de telles politiques pour 2015.

Dans les pays développés, les déploiements de ces infrastructures se concentrent sur la FTTH (Fiber To The Home) soit la mise en place d’un réseau de fibre optique jusqu’au domicile. Les pays émergents recherchent les réseaux basés sur la fibre optique avec un accès haut débit sans fil afin de fournir les services aux utilisateurs. Ici l’élément clé est de disposer d’appareils pas trop chers, et la tablette à 35 dollars introduite en Inde est un grand pas dans cette direction.

Alors que deux ans auparavant, on se posait des questions sur les bénéfices sociaux et économiques, celles-ci ont vraiment trouvé leurs réponses, et même dans les économies très libérales, il est devenu évident qu’un pilotage gouvernemental est nécessaire.

Lire la suite

Mobile revenue and apps

L’article ci-dessous est la traduction d’un billet paru sur le blog de Paul Budde. Il est traduit avec son aimable autorisation.

Les services de Voix sur mobile constituent encore la majeure partie des revenus sur mobile (plus de 75%) . Cependant on estime que c’est le trafic de données via le mobile –  les SMS, les services d’Internet mobile, les applications mobiles, … – qui va être la clé de la croissance dans le futur.

La majorité des applications mobiles sont gratuites (environ 80%) et on pense que la publicité sur mobile sera une des manières de générer des revenus à partir des applications. On estime aussi que certaines applications mobiles pourront inclure des fonctions supplémentaires que les utilisateurs pourront acheter. Les modèles d’affaires des app stores sont basés sur l’hypothèse que le développeur reçoit généralement la plus grande part du revenu (environ 70%) , le gestionnaire de l’App store recevant le reste (environ 30%).

Chose intéressante, une étude menée au Royaume-Uni par OpenCloud en 2010 montre que la popularité des applications mobiles baisse alors que les appels et les SMS restent largement les services les plus rémunérateurs. Cette étude sur 1000 usagers du mobile au Royaume Uni démontre que 45% possèdent des téléphones qui permettent le téléchargement d’applications mais seulement 39% le font et ces téléchargements sont majoritairement gratuits.

Au contraire, une étude menée en 2011 par le Gartner Group montre un futur prometteur pour le marché global des applications, prédisant 185 milliards de téléchargement d’applications en 2014.

Lire la suite

Collaboration : les annotations aussi

Le travail collaboratif est mis en avant dans les entreprises.

Dès lors, les outils bureautiques permettent de travailler à plusieurs sur un même document de plus en plus facilement.

Mais que se passe-t-il si on veut annoter une photo ou une vidéo par exemple ?

Des solutions existent si on travaille sur du PDF car une normalisation est présente.

Nous voici donc au coeur du sujet, la nécessité de normes. « Pour faire coexister ces données, il existe une initiative internationale baptisée Open Annotation Collaboration (OAC), dont le but est de créer un modèle d’implantation de standard capable de prendre en compte des scénarios d’annotation complexes.  »

J’ai trouvé un très bon article sur le sujet extrait de l’Atelier.

Merci d’avance pour vos réactions.

AdVideum lance un pôle de recherche et développement

La vidéo sur Internet est un levier plus qu’intéressant pour tout annonceur.

C’est aussi un marché en pleine croissance sur lequel il faut se démarquer et donc faire preuve d’originalité et d’efficacité afin de maximiser le taux de conversion.

C’est dans cette démarche que s’inscrit l’initiative d’AdVideum qui va développer de nouveaux formats vidéos.

Voici l’extrait d’un article tiré du « Journal du Net » :

« La régie vidéo AdVideum annonce le lancement de Le Lab, un pôle de recherche et développement dédié aux formats publicitaires vidéo innovants. Cette structure sera sollicitée pour développer de nouveaux formats pour chaque client. L’AdVideum Lab a par exemple imaginé un « pre-roll Facebook » pour les céréales Tresor Kellogg’s intégrant un bouton permettant de devenir fan de la marque et un format pour Chevrolet disposant d’un bouton « Demande d’essai ».« 

Culture visuelle : regards sur Internet

Bonjour,

Vous connaissez mon amour pour Internet. Toutefois cet amour ne doit pas être extrême et sans prise de recul.

Ce matin, j’écoutais une émission de la « Place de Toile » dont l’invité principal était André Gunthert, le directeur de la publication du site « Culture visuelle« .

André Gunthert a fait une très bonne analyse du traitement de l’affaire DSK en montrant la différence de traitement entre les médias traditionnels et Internet.

Dès lors, j’ai voulu en savoir plus sur son travail et c’est chose faite.

Je vous invite à faire comme moi.

J’attends vos retours.