Archives du mot-clé Budde Comm

World leaders accept social economic benefits of broadband

L’article ci-dessous est la traduction d’un billet paru sur le blog de Paul Budde. Il est traduit avec son aimable autorisation.

Un marché exceptionnel d’ici deux ans.

Les choses ont changé depuis la formation de la Commission sur le haut débit suite à une demande du secrétaire général des Nations Unies, Ban-Ki-Moon, au début de l’année 2010. Ce concept transverse à plusieurs domaines, que nous avons aidé à présenter à cette époque, a été très bien reçu et il n’y a aucun pays actuellement qui n’accepte les bénéfices sociaux et économiques liés à la mise en place du haut débit. Plus de 50 pays ont maintenant défini des politiques gouvernementales, ce qui amènera à un déploiement plus rapide des réseaux haut débit, et l’ONU demande à tous les pays de définir de telles politiques pour 2015.

Dans les pays développés, les déploiements de ces infrastructures se concentrent sur la FTTH (Fiber To The Home) soit la mise en place d’un réseau de fibre optique jusqu’au domicile. Les pays émergents recherchent les réseaux basés sur la fibre optique avec un accès haut débit sans fil afin de fournir les services aux utilisateurs. Ici l’élément clé est de disposer d’appareils pas trop chers, et la tablette à 35 dollars introduite en Inde est un grand pas dans cette direction.

Alors que deux ans auparavant, on se posait des questions sur les bénéfices sociaux et économiques, celles-ci ont vraiment trouvé leurs réponses, et même dans les économies très libérales, il est devenu évident qu’un pilotage gouvernemental est nécessaire.

Lire la suite

Publicités

Mobile revenue and apps

L’article ci-dessous est la traduction d’un billet paru sur le blog de Paul Budde. Il est traduit avec son aimable autorisation.

Les services de Voix sur mobile constituent encore la majeure partie des revenus sur mobile (plus de 75%) . Cependant on estime que c’est le trafic de données via le mobile –  les SMS, les services d’Internet mobile, les applications mobiles, … – qui va être la clé de la croissance dans le futur.

La majorité des applications mobiles sont gratuites (environ 80%) et on pense que la publicité sur mobile sera une des manières de générer des revenus à partir des applications. On estime aussi que certaines applications mobiles pourront inclure des fonctions supplémentaires que les utilisateurs pourront acheter. Les modèles d’affaires des app stores sont basés sur l’hypothèse que le développeur reçoit généralement la plus grande part du revenu (environ 70%) , le gestionnaire de l’App store recevant le reste (environ 30%).

Chose intéressante, une étude menée au Royaume-Uni par OpenCloud en 2010 montre que la popularité des applications mobiles baisse alors que les appels et les SMS restent largement les services les plus rémunérateurs. Cette étude sur 1000 usagers du mobile au Royaume Uni démontre que 45% possèdent des téléphones qui permettent le téléchargement d’applications mais seulement 39% le font et ces téléchargements sont majoritairement gratuits.

Au contraire, une étude menée en 2011 par le Gartner Group montre un futur prometteur pour le marché global des applications, prédisant 185 milliards de téléchargement d’applications en 2014.

Lire la suite